Les anciennes Cartes du Monde

Histoires, Poster Carte du Monde, Tableau Carte du Monde -

Les Anciennes Cartes du Monde

Aujourd'hui, vous pouvez trouver des cartes très précises de la plupart des régions du monde. Cependant, dans les temps anciens, la carte du monde n'était celle qu'elle est aujourd'hui. Remontez le temps, et voyez le monde à travers les yeux des anciennes civilisations. Voyez aussi comment les cartes du monde n'ont cessé d'évoluer avec le temps.

La connaissance nous a permis d'améliorer notre savoir, jusqu' à estimer l'étendue géographique approximative de notre planète Terre. Les cartographes ont joué un rôle majeur dans ces principales découvertes. Voyons ensemble, les différentes représentations du monde après 1492 

Nous allons commencer par visualiser l'évolution des anciennes cartes du monde. Cependant, vous êtes peut-être intéressé par des cartes du monde anciennes ? Vous vous demandez alors, ou trouvez une ancienne carte du monde ? Pas d'inquiétude, nous répondrons à toutes vos interrogations dans ce blog !😁

I - L'évolution des anciennes cartes du monde

Carte de Juan de la Cosa (1500)

Carte de Juan de la Cosa

Le cartographe, explorateur et conquérant espagnol Juan de la Cosa, né à Santonia, dans la région septentrionale de Cantabrie. Il produira plusieurs cartes au long de sa vie, malheureusement, il ne restera qu'une seule survivante datant de 1500. Il s'agit de Mappa mundi, la première représentation cartographique connue, ou le continent de l'Amérique apparaît pour la première fois. La mappemonde est maintenant située dans le musée naval de Madrid. L'Allemand, Humboldt en a fourni une copie dans son œuvre intitulée, Atlas géographique et physique.

Planisphère de Cantino (1502)

Planisphère de Cantino

Le planisphère de Cantino ou la carte du monde de Cantino est la plus ancienne carte existante montrant les découvertes des Portugais à l'Est et à l'Ouest. Il montre les îles des Caraïbes et la côte de la Floride ainsi que l'Afrique, l'Europe et l'Asie pour la première fois. La carte est connue pour ses archives fragmentaires représentant la côte brésilienne, qui a été découverte en 1500 par l'explorateur portugais Pedro Álvares Cabral, qui spéculait qu'il ne s'agissait que d'une île ou d'une partie d'un continent.

Planisphère de Caverio (1505)

Planisphère de Caverio

Le planisphère de Caverio, également connue sous le nom de carte de Caveri, est une carte dessinée par Nicolay de Caveri, vers 1505. Il est dessiné à la main et coloré sur du papier parchemin et se compose en dix panneaux, et mesure 2,25 x 1,15 mètre. Les historiens pensent que cette carte non datée marquée "Nicolay de Caveri Januensis" a été achevée en 1504-05. Elle a peut-être été réalisée par le Génois Canveri à Lisbonne, où il a copié une carte très similaire de Cantino à Gênes. Il montre la côte de l'Amérique du Nord avec des détails étonnants et a été l'une des principales sources de cartes utilisées par Waldseemüller pour dessiner sa carte géographique en 1507. La carte de Caverio se trouve actuellement à la Bibliothèque nationale de France à Paris.

Planisphère de Ruysch (1507)

Planisphère de Ruysch

Johannes Ruysch, un explorateur, cartographe, astronome et peintre Néerlandais, qui produira la deuxième œuvre imprimée la plus ancienne du Nouveau Monde. La carte de Ruysch a été publiée en 1507 et largement diffusée. Il utilise la projection conique de Ptolémée, tout comme la carte Contarini-Rosselli en 1506. Les deux ont enregistré les découvertes de Christophe Colomb et de John Cabot, y compris des informations du Portugal et des informations de Marco Polo. Certaines notes sur sa carte provenaient apparemment du portugais.

La carte montre la découverte des Portugais sur la côte africaine, et montre que l'Inde est une péninsule triangulaire proportionnelle à Ceylan. Le Groenland est indiqué sur la carte de Ruysch comme étant connecté à la Terre-Neuve et à l'Asie, au lieu de l'Europe comme indiqué sur la carte précédente.

Selon un rapport de Nicolas de Lynne dans le livre Inventio Fortunata, Ruysch a dessiné quelques îles près du pôle Nord. Les îles au-dessus de la Norvège présentent des similitudes frappantes avec le Svalbard et n'ont été découvertes par William Ballentes qu'en 1597. Ruysch l'appelait «Hyberborea européenne»

Planisphère de Waldseemüller (1507)

Planisphère de Waldseemüller

Les cartographes Martin Waldseemüller et Matthias Ringmann (du sud de l'Allemagne), avec le soutien de leur ami cartographique René II (duc de Lorraine), ont collecté de nombreuses années de données cartographiques, y compris des informations sur les dernières découvertes, pour établir un nouveau travail collectif de géographie et de cartographie. Ils seront les premiers à utiliser le terme "d'Amérique" dans leur ouvrage. Ils sont fermement convaincus que les Amériques sont un nouveau continent que Vespucci a découvert au cours de son voyage, et non pas seulement quelques petits continents.

Carte de Piri Reis (1513)

Carte de Piri Reis

La carte de Piri Reis est une carte de renommée mondiale dessinée par l'amiral et cartographe turc ottoman Piri Reis au XVIe siècle. Le tiers restant de la carte montre des parties de la côte ouest de l'Europe et de l'Afrique du Nord avec une précision inégalé pour l'époque. La côte du Brésil est également facile à identifier. Diverses îles de l'Atlantique, y compris les Açores et les îles Canaries, ainsi que la fabuleuse île d'Antilia, peuvent être vues.

La carte est célèbre pour son expansion dans le sud-est du continent américain. Certaines personnes pensent que c'est la preuve d'une prise de conscience précoce de l'existence de l'Antarctique. En réalité, il s'agirait en fait d'un enregistrement de la côte du Cap Horn, qui a été secrètement explorée par les navigateurs portugais avant 1507 (lorsqu'elle est apparue sur la carte de Waldseemüller)

Carte de Pietro Coppo (1520)

Carte de Pietro Coppo

Le planisphère de Pietro Coppo est la dernière carte au monde comportant la "queue du dragon", une péninsule qui s'étend du sud jusqu'à l'extrémité de l'Asie orientale. C'est les derniers vestiges de la représentation enclavée de Ptolémée de l'océan Indien,  près de 1500 ans après.

Le plan de Diogo Ribeiro (1527)

Carte de Diego Ribeiro

Diogo Ribeiro, un cartographe portugais travaillant en Espagne, il produira ce que l'on pense être la première carte scientifique du monde: la vraie carte de Padrón en 1527, qui était la carte maîtresse officielle et secrète espagnole utilisée comme modèle sur tous les navires espagnols au XVIe siècle. C'est aussi, la première carte du monde basée sur des observations empiriques de latitude. Ribeiro la publia en 6 exemplaires, dont une à la bibliothèque de Weimar et la une à la bibliothèque du Vatican.

La disposition de la carte a été fortement influencée par les informations obtenues pendant les voyages de Magellan autour du monde. La carte de Diogo représente très précisément les côtes de l'Amérique centrale et du Sud. Cependant, ni l'Australie ni l'Antarctique ne sont apparus et le sous-continent indien était trop petit. Cette carte géographique montre pour la première fois l'étendue réelle de l'océan Pacifique.

La projection de Mercator (1569)

Projection de Mercator

Le géographe et cartographe flamand, Gérard Mercator a introduit la projection cartographique cylindrique, qui est devenue la projection cartographique standard, appelée projection Mercator. C'est une grande boule plate imprimée sur dix-huit pages. Bien que l'échelle linéaire soit constante dans toutes les directions autour de n'importe quel point, préservant ainsi l'angle et la forme des petits objets (ce qui maintient la projection cohérente). Cependant, la projection de Mercator déforme la taille et la forme des grands objets, à mesure qu'on s'éloigne de l'équateur. N'oublions pas, le planisphère est clairement conçu pour être utilisée en mer pendant la navigation.

La principale caractéristique de cette projection est que la ligne Rhumb (itinéraire de navigation à azimut constant) est dessinée en ligne droite sur la carte. Le développement de la projection Mercator a représenté une percée majeure dans la cartographie maritime au XVIe siècle, même si elle n'a été que lentement adoptée par les nations maritimes.

Carte de Abraham Ortelius (1570)

Carte de Abraham Ortelius

Le Theatrum Orbis Terrarum (ou "Théâtre du Monde") est considéré comme le premier atlas véritablement moderne. Le livre a été écrit par Abraham Ortelius. Il a été initialement imprimé à Anvers le 20 mai 1570. Il se compose d'un ensemble unifié de papier cartographique et de textes auxiliaires. Ces affiches sont reliées en un livre et imprimés sur cuivre, spécialement sculpté. L'Atlas d'Ortelius est parfois appelé : résumé cartographique du XVIe siècle. De nombreuses cartes de son atlas sont basées sur des ressources qui n'existent plus ou qui sont extrêmement rares.

Ortelius a ajouté une liste de sources unique pour identifier les noms des cartographes de son époque, sinon certains d'entre eux seraient encore inconnus. Ses trois versions latines (à l'exception des versions : néerlandaise, française et allemande) sont sorties avant la fin de 1572. Vingt-cinq versions parurent avant la mort d'Ortelius en 1598, et plusieurs autres ont été publiés par la suite, car l'atlas est resté très demandé jusqu'en 1612 environ.

Carte feuille de trèfle de Heinrich Bünting (1581)

Carte feuille de trèfle de Heinrich Bünting

"Die ganze Welt in einem Kleberblat", également connue sous le nom "le monde entier en feuilles de trèfle" a été créée par le prêtre protestant allemand, théologien et cartographe Heinrich Bünting. Cette carte place Jérusalem au centre du monde, mettant en valeur l'Europe, l'Asie et l'Afrique et indiquant l'Amérique. La forme est un hommage à sa ville natale, Hanovre, dont les armes portent une feuille de trèfle. La carte a été publiée dans son livre "Itinerarium Sacrae Scripturae" en 1581.

La carte se trouve aujourd'hui dans Bibliothèque nationale d'Israël à Jérusalem. Le modèle en mosaïque de la carte est installé sur le mur de la place Safra où se trouve l'hôtel de ville de Jérusalem.

La carte est une illustration graphique au format médiéval "mappa mundi", représentant le monde sous la forme d'un trèfle. La figure est un symbole de la Trinité chrétienne et un symbole de Hanovre, comme dit précédemment. Avec Jérusalem comme centre, elle est entourée de trois continents centraux. En conséquence, plusieurs autres régions du monde sont exposées séparément du trèfle.

La mappemonde de Matteo Ricci (1602)

La mappemonde de Matteo Ricci

La "carte géographique complète de tous les royaumes du monde" imprimée en 1602 par le missionnaire jésuite italien Matteo Ricci à la demande de l'empereur Wanli, c'est la première carte connue de style européen du monde chinois (et la plus ancienne Carte de la Chine à montrer l'Amérique).

La carte est en Chinois classique, avec des annotations et des descriptions détaillées du monde. Elle présente brièvement la découverte des Amériques, les projections polaires, les explications scientifiques des lignes parallèles et des méridiens, et prouve que le soleil est plus grand que la lune. Conformément à la Convention cartographique chinoise, Matteo Ricci a placé la Chine («l'Empire du Milieu») au centre du monde.

La carte est un symbole important de l'expansion de la connaissance du monde par la Chine et un exemple important d'intégration culturelle directe entre la Chine et l'Europe. Il a également été exporté vers la Corée du Sud et le Japon.

Carte de Hendrik Hondius (1630)

Carte de Hendrik Hondius

"Nova Totius Terrarum Orbis Geographica ac Hydrographica Tabula" est une carte du monde, créée par Hendrik Hondius en 1630, et publiée l'année suivante dans l'atlas de l'Atlantis Maioris à Amsterdam. Il comprend des illustrations des quatre éléments du feu, de l'air, de l'eau et de la terre. Aux quatre coins, il y a Jules César, Claudius Ptolémée et les deux premiers rédacteurs de l'atlas, Gérard Mercator et Jodocus Hondius, le père de Hendrik.

Parmi ses affirmations convaincantes, le fait est qu'il s'agit de la première carte désuète publiée dans l'atlas. C'est donc la première carte largement utilisée montrant des parties du littoral australien et une partie de la côte ouest de la péninsule du Cap York. Il avait été découvert récemment par Jan Carstensz en 1623. La seule carte précédente à le faire, c'était celle d'Hessel Gerritsz en 1627. Cette dernière, n'avait malheureusement pas été assez diffusé et reconnu.

Carte de Nicolas Visscher (1658)

Carte de Nicolas Visscher

Cette carte à double hémisphère, Orbis Terrarum Nova et Accuratissima Tabula, créée par Nicolaes Visscher à Amsterdam en 1658 . Il contient également des projections polaires nord et sud plus petites. La bordure est décorée de scènes mythologiques, le peintre Nicolaes Berchem a peint les scènes mythologiques dans chaque coin, représentant Zeus, Neptune, Perséphone et Déméter. C'est l'un des premiers exemples de carte du monde hollandaise magnifiquement décorée.

Carte de Gerard van Schagen (1689)

Carte de Gérard van Schagen

Gérard van Schagen est un cartographe Néerlandais, connu pour sa superbe reproduction de cartes, en particulier les cartes de Nicolaes Visscher et Frederick de Wit. La carte murale est réalisée à l'aide d'une gravure sur cuivre. Il n'y a qu'un seul exemple connu, celui de l'Université d'Amsterdam.

La carte de Samuel Dunn (1794)

La carte de Samuel Dunn

Samuel Dunn est un mathématicien britannique et astronome amateur. Sa carte couvre le monde entier dans une double projection hémisphérique. La carte a été dessinée peu de temps après que le capitaine Cook, soit allé explorer l'Arctique et le Pacifique Nord-Ouest, nous connaissons donc les grandes lignes de l'Amérique du Nord. Cependant, lorsque cette carte a été faite, presque aucune expédition dans les terres ne s'était étendue vers l'ouest, au-delà du fleuve Mississippi.

L'Antarctique est clairement inexistant, ce qui est particulier et inexplicable. Car les premières cartes représentant l'Antarctique, sont apparu pour la première fois en Occident en 1570 et en Extrême-Orient en 1602. Ces images restent quant à elles inexactes, car l'Antarctique n'avait pas encore été prouvé.

Il fut réellement découvert en 1819 par le capitaine britannique, William Smith. Probablement pour cela que le mathématicien, Samuel Dunn, n'a pas dessiné l'Antarctique sur sa carte. Finalement il y aurait peut-être une explication ! 😊

II - Où trouver des Cartes du Monde Anciennes?

 Vous pouvez retrouver toutes nos cartes du monde sur notre site : WorldMap Factory. Cependant si vous cherchez précisément des cartes du monde anciennes, nous serons vous être utile et vous conseiller au mieux.

Retrouvez dès maintenant, nos Anciennes Cartes du Monde en Poster :

  • Poster Carte du Monde Hendrik Hondius

Poster Carte du Monde Hendrik Hondius

Admirez cette splendide carte, du célèbre cartographe néerlandais. Ce poster viendra sublimer et décorer votre intérieur de manière authentique et raffinée. Ces détails minutieux, feront de lui un atout pour votre décoration murale ! 

Cette carte mondiale, vous permettra d'harmoniser votre pièce, osez mélanger les styles et les designs afin d'obtenir un résultat final unique et équilibré !

  • Poster Carte du Monde Samuel Dunn

Poster Carte du Monde Samuel Dunn

Découvrez ce magnifique poster dessiné par un grand mathématicien britannique en 1794. Il apportera à votre intérieur originalité et authenticité. Son aspect rustique revisité, viendra décorer et personnaliser votre espace de vie, tout en le sublimant !

Ce plan géographique détaillé peut être autant éducatif que décoration avec ses multiples informations et son design unique. Cependant, il existe des cartes mondiales plus actuel, mais cela reste toujours agréable de s'imaginer le monde tel qu'ont le voyez autrefois !

  • Poster Carte du Monde Double Globe

Poster Carte du Monde Double Globe

Ce poster à l'aspect vintage revisité viendra apporter de l'authenticité et du caractère à votre espace de vie. Rafraichissez et renouvelez votre décoration en y apportant une touche d'originalité !

Cette affiche est une excellente idée de cadeau, pour tous les voyageurs, les globe-trotters ceux qui aiment la décoration d'intérieur ou simplement ceux qui aiment faire plaisir.

Admirez aussi nos Tableaux Carte du Monde Ancienne :

  • Tableau Carte du Monde Double Globe

Tableau Carte du Monde Double Globe

Son authenticité et son côté atypique viendront sublimer votre intérieur. Ce tableau deviendra rapidement un atout majeur de votre décoration murale.

Cette ancienne représentation du monde donnera du caractère et viendra sublimer votre espace de vie. Son style vintage et ces décorations, lui permettront de ne pas passer inaperçu !

  • Tableau Carte du Monde Ancien

Tableau Carte du Monde Ancien

Ce tableau s'accordera parfaitement dans une décoration moderne malgré son style ancien. C'est un contraste qui apportera du caractère et de l'authenticité à votre intérieur !

Retrouvez tous les noms des mers, des océans et des pays. Vous pourrez l'utiliser pour apprendre, tout en décorant votre espace de vie de façon chaleureuse et moderne.

  • Tableau Carte du Monde Noble

Tableau Carte du Monde Noble

Ce tableau pourrait être admiré pendant longtemps, une précision et des détails rarement égalés ! c'est le détail qui fera la différence dans votre intérieur.

Pour vous satisfaire au maximum et trouver la taille qui correspond, il en existe de tous types, du petit format, au grand format, en passant par le format  XXL !